"Parcoursup : "Quels dispositifs pour accompagner les candidats en situation de handicap ?" Revivez le tchat

Publication : 17 février 2022

Vous êtes en situation de handicap ou vous présentez un trouble de santé invalidant et vous souhaitez poursuivre vos études dans le supérieur à la rentrée prochaine. Différents dispositifs existent. Jérôme Teillard, chef de projet Parcoursup au ministère de l'Enseignement supérieur et Marie-Pierre Toubhans, coordinatrice générale de l’association « Droit au savoir » ont répondu à toutes vos interrogations le 16 février. Revivez le tchat.
PARCOURSUP 2022 : "Quels dispositifs pour accompagner les candidats en situation de handicap ?" mercredi 16 février (14H - 15H30)

Le Modérateur : Bonjour ! Avant de commencer ce tchat, nous vous invitons à prendre connaissance de ressources et d’outils d’information sur la procédure Parcoursup : 

Le Modérateur : Vous êtes en situation de handicap et vous avez des questions sur vos études supérieures et Parcoursup ? L'équipe Parcoursup (Jérôme Teillard, chef de projet Parcoursup au ministère de l'Enseignement supérieur et Marie-Pierre Toubhans, coordinatrice générale de l’association « Droit au savoir ») répond à toutes vos questions pour vous aider dans vos démarches. 

Vous pouvez commencer à poser vos questions. 

L'équipe Parcoursup : Bonjour, bienvenue à toutes et à tous, nous sommes là pour répondre à toutes vos questions en direct ! 

Faut-il déclarer son handicap sur Parcoursup ? Comment constituer son dossier ? Comment utiliser la fiche handicap ? À quoi sert-elle ?

Faut-il déclarer son handicap sur Parcoursup ? Comment constituer son dossier ? Comment utiliser la fiche handicap ? À quoi sert-elle ?

LE DU : J’ai une notification MDPH et je bénéficie d’un aménagement pour mes épreuves (tiers-temps et matériel spécifique - ordi et logiciels). Ces aménagements sont-ils à inscrire dans la rubrique handicap de Parcoursup ? 

L'équipe Parcoursup : Vous avez effectivement, dans le cadre de la rubrique handicap de Parcoursup, la possibilité d'indiquer des spécificités liées à votre parcours. Il vous suffit de suivre les différentes questions qui vous sont posées. Cette rubrique constitue ce qu'on appelle souvent la fiche handicap. Une fois votre formation choisie, il vous sera proposé de la compléter, pour la transmettre au référent handicap de la formation choisie. 

Fanny Denopce : Bonjour. Mon fils est en fauteuil roulant. Il souhaite poursuivre ses études en BTS. Que devons-nous faire de particulier pour son inscription à Parcoursup ?
Merci de revenir vers moi.

L'équipe Parcoursup : Bonjour. Nous vous invitons à prendre contact avec le référent handicap des formations envisagées. Vous trouverez dans la rubrique « Vous cherchez une personne avec qui échanger ? » les coordonnées de ces référents pour chaque filière de formation. Vous pourrez échanger sur l’accessibilité de l’établissement et les modalités d’accompagnement mises en œuvre dans l’établissement.

Nous conseillons également à votre fils de participer aux journées portes ouvertes pour la, ou les, formations qui l’intéressent. Les dates figurent sur la fiche de formation également.

Si votre fils a un PPS, les modalités d’accompagnement ne changent pas. 

Leslie Andes : Bonjour, y a-t-il des cursus universitaires qui refusent les candidats en situation de handicap ? J'aimerais faire Pass, mais j'ai peur d'être refusée pour ce motif. Dans certains cas, le fait de ne pas déclarer son handicap est-il grave ? 

L'équipe Parcoursup : Refuser des candidats en raison de leur situation de handicap est aujourd'hui illégal et puni par la loi. Par ailleurs, toutes les formations présentes sur Parcoursup signent une charte dans laquelle figurent des principes de non-discrimination et d'égalité de traitement. Il n'est jamais obligatoire de renseigner des éléments sur son handicap. 

Véronique : Bonjour, la fiche handicap est-elle uniquement réservée aux élèves ayant une reconnaissance MDPH ou le fait d'avoir un PAP suffit ? 

L'équipe Parcoursup : La fiche handicap concerne les candidats qui ont des besoins spécifiques dans le cadre de leur parcours d'études, qu'ils aient ou non une reconnaissance MDPH. Nous vous conseillons donc de la remplir. 

Aymeric LJ : Autiste Asperger (dysgraphique et dyspraxique) actuellement en classe de 1re générale, je me demande comment faire part des aménagements dont je bénéficie (AVS, tiers-temps...) sur Parcoursup.

L'équipe Parcoursup : Bonjour. Sauf si vous souhaitez candidater à des formations qui organisent des épreuves écrites ou orales d’accès, vous n’avez pas besoin de faire connaître vos aménagements aux formations pour candidater sur Parcoursup. En revanche, afin de préparer et d’anticiper au mieux votre future rentrée en tant qu’étudiant, nous vous conseillons de remplir la fiche de liaison handicap présente dans votre profil. Elle n’est pas envoyée pour l’analyse des vœux des candidats, mais permet :

- que la commission d'accès à l'enseignement supérieur (CAES) connaisse votre situation. Si vous avez besoin de faire valoir votre droit au réexamen, elle aura déjà des documents en sa possession (mais il n’y a pas d’obligation pour saisir la CAES d’avoir rempli la fiche handicap),

- une fois votre formation choisie, la plateforme vous proposera de compléter votre fiche de liaison et de la transmettre au référent handicap de la formation choisie. Ainsi, le référent handicap connaîtra mieux votre situation et pourra préparer avec vous votre rentrée.

Dans tous les cas, nous vous conseillons de prendre contact avec les référents des formations dès maintenant. 

Utilisateur72 : Mon fils est diagnostiqué épileptique depuis cette année. Faut-il l'indiquer sur Parcoursup ? Y a-t-il un accompagnement spécifique ? 

L'équipe Parcoursup : Il n'y a pas d'obligation de l'indiquer sur Parcoursup. S'il y a eu des impacts sur sa scolarité, il est tout à fait possible de le préciser dans les « Éléments liés à ma scolarité ». Votre fils peut aussi utilement remplir une fiche handicap, puis la transmettre, une fois la formation choisie, au référent handicap afin de faire connaître sa situation le plus à l'avance possible. 

Alex : Est-il obligatoire d’être reconnu handicapé par la MDPH pour bénéficier d’aménagements des études dans le supérieur et remplir la fiche de liaison sur Parcoursup ? 

L'équipe Parcoursup : Pour remplir la fiche de liaison, il faut que vous ayez des besoins spécifiques et que vous ayez bénéficié d’aménagements dans le cadre de votre cursus scolaire (aménagements de cursus, aménagements pédagogiques ou aménagements aux examens), quel que soit le plan ou projet dont vous bénéficiez, que vous soyez en situation de handicap ou que vous ayez une maladie invalidante.

Remplir la fiche handicap vous permettra de préparer votre entrée dans l’enseignement supérieur. Une fois votre formation choisie, vous pourrez compléter la fiche de liaison et la transmettre au référent handicap. Ainsi, le référent handicap connaîtra mieux votre situation et pourra préparer avec vous la rentrée. 

Rodrigues : Bonjour. Le dossier MDPH de ma fille est en cours, je dois l'envoyer au plus tard fin février. Dans l'attente d'avoir la réponse (qui devrait être favorable pour bégaiement et trouble de l'anxiété généralisé), puis-je mettre une annotation sur Parcoursup disant que nous sommes dans l'attente de la notification MDPH ? Merci. 

Souchet : Faut-il indiquer dans le processus Parcoursup qu'on a un dossier MDPH ? À quel moment ? Quelle conséquence ? 

L'équipe Parcoursup : Bonjour. Vous n’avez pas obligation de préciser dans Parcoursup votre statut au regard de votre dossier MDPH. Vous pouvez indiquer l’impact de votre situation sur votre parcours scolaire (absence de notes, une année en deux ans, par exemple) dans les « Éléments liés à ma scolarité ». Nous vous invitons à remplir la fiche handicap pour préparer votre entrée dans l’enseignement supérieur.

Une fois votre formation choisie, vous pourrez la compléter et la transmettre au référent handicap. Ainsi, le référent handicap connaîtra mieux votre situation et pourra préparer avec vous votre rentrée. 

GOUBERT : Bonjour, suite à de nouveaux problèmes de santé (dos), ma fille a dû arrêter la partie pratique de son BTS (port de caméras lourdes) et nous avons peur que le bulletin scolaire où est noté « des difficultés réelles », mais pas précisé « de santé » :- ) nuise à ses vœux sur Parcoursup pour une réorientation, car Parcoursup m'a dit que les résultats de l'année en cours même si on ne poursuivait pas dans cette voie comptaient. Peut-on joindre un certificat médical au dossier et à quel moment ? Merci d'avance pour votre réponse. 

L'équipe Parcoursup : Si vous souhaitez indiquer dans votre dossier des éléments de contexte sur la notation, vous pouvez le faire dans la rubrique « Éléments liés à ma scolarité ». 

Martin adeline : Bonjour. Ma fille a été reconnue dyspraxique en fin de 4e par un CMPP. Comme elle ne voulait ni aide ni ordinateur, nous n'avons pas fait de dossier MDPH.
On a vu un onglet « Éléments liés à ma scolarité » en remplissant un peu les infos Parcoursup. Mais on l’a passé, car on était indécis sur le fait d’en parler. Impossible de retrouver l'endroit où on pouvait parler de souci santé, familial... Et faut-il vraiment en parler ? Elle est également dysorthographique et se dirige plus vers des études de lettres où ses notes sont convenables.Cordialement.

Cortial : Bonjour. Ma fille est atteinte de pathologies qui provoquent un absentéisme fréquent (avec dossier MDPH). Doit-on le signaler dans Parcoursup ? Comment préparer sa rentrée pour que ses absences ne lui soient pas préjudiciables, une fois acceptée dans un établissement ? 

L'équipe Parcoursup : Bonjour. Votre fille peut effectivement signaler cette spécificité de son parcours dans « Éléments liés à ma scolarité » sans pour autant partager d’informations médicales. Afin de préparer au mieux sa rentrée prochaine, il faut d’ores et déjà contacter les référents handicap des établissements qu’elle envisage. Vous trouverez dans la rubrique « Vous cherchez une personne avec qui échanger ? » les coordonnées pour chaque filière de formation. Un régime spécial d’études pourra être mis en place pour lui permettre de concilier soins et études. Pour cela, nous vous conseillons de remplir la fiche de liaison handicap présente dans « Votre profil ». Elle n’est pas envoyée pour l’analyse des vœux des candidats, mais permet :

- que la commission d'accès à l'enseignement supérieur (CAES) connaisse votre situation. Si elle a besoin de faire valoir son droit au réexamen, elle aura déjà des documents en sa possession (mais il n’y a pas d’obligation pour saisir la CAES d’avoir rempli la fiche handicap),

- une fois sa formation choisie, la plateforme proposera de compléter sa fiche de liaison et de la transmettre au référent handicap de la formation choisie. Ainsi, le référent handicap connaîtra mieux sa situation et pourra préparer avec elle sa rentrée. 

Torres Márquez : Serait-il nécessaire d'inscrire dans mon dossier que je souffre du syndrome d'Asperger avec des symptômes tels que l'anxiété et la dépression, qui me causent des désagréments comme faire des activités à contretemps ou m'exprimer d’une façon différente de celle des autres ? Quel impact cela aurait-il sur ma candidature ? 

L'équipe Parcoursup : Il n'y a pas d'obligation à indiquer ces éléments dans votre dossier. Vous pouvez indiquer d’éventuels impacts (absence, absence de notes, etc.) dans « Éléments liés à ma scolarité ». 

Patricia : Bonjour. Mon fils autiste Asperger, dyspraxique et dysgraphique, doit-il le signaler sur Parcoursup au risque de ne pas être sélectionné ? 

Utilisateur108 : Pour ma fille, actuellement en Terminale, avec un PAP et qui se dirige soit vers un BTS, soit vers la faculté, me conseillez-vous de ne remplir la fiche de liaison handicap que lorsqu'elle accepte une formation (vœu accepté) ou dès à présent ? 

L'équipe Parcoursup : Vous pouvez remplir dès à présent la fiche handicap. Une fois la formation choisie, il lui sera proposé de la compléter. Cette fiche n'est pas visible lors de l'examen des vœux par les formations. Pour en savoir plus, visionnez cette vidéo.

41 : Bonjour. Mon fils est atteint du syndrome d'Asperger avec trouble très léger (il a une AVS depuis la 4e). Il est en terminale scientifique (maths et physique-chimie) et a une moyenne générale de 12 environ. Il veut s'orienter vers un BTS diététique. Il n'est pas très autonome pour les tâches quotidiennes, mais n'aspire qu'à quitter la maison. Quelles sont ses chances d'être pris ? Doit-on signaler son handicap ? 

L'équipe Parcoursup : Il faut regarder les attendus de la filière, les critères généraux d'examen des vœux et le taux d'accès (nombre de candidats retenus par rapport au nombre de candidatures) sur la fiche de formation. Il n'y a aucune discrimination dans le traitement des dossiers. Vous pouvez profiter des journées portes ouvertes pour aller rencontrer la formation. 

grégoire : Bonjour, j'ai fait ma première en lycée normal et ma terminale au CNED. Que dois-je renseigner sur Parcoursup ? 

L'équipe Parcoursup : En tant qu'élève du CNED passant son baccalauréat, les informations relatives à votre scolarité devraient être remontées automatiquement à Parcoursup. Vous aurez juste à les vérifier. 

Lima : Pouvez-vous donner des exemples concernant la manière dont les jeunes peuvent exprimer leurs besoins d'aménagements sans forcément parler de leur handicap ou maladie ? 

L'équipe Parcoursup : Cette question n'est effectivement pas simple. Vous n'avez jamais l'obligation de donner un diagnostic. Pour répondre et exprimer vos besoins, il est important d'anticiper et de bien vous connaître : vos besoins peuvent être d'ordre communicationnel et relationnel, ou concerner des difficultés d'accès aux documents écrits ou oraux... 

Quels aides et aménagements possibles dans l’enseignement supérieur ? Comment en bénéficier ? Qui contacter ? Quand engager la démarche ?

Quels aides et aménagements possibles dans l’enseignement supérieur ? Comment en bénéficier ? Qui contacter ? Quand engager la démarche ?

Valverde : Ma fille a un PAI PPS. Elle est actuellement en classe de seconde avec aménagement et reconnaissance MDPH. Existe-t-il une reconnaissance des étudiants en situation de handicap au niveau des études supérieures ? 

L'équipe Parcoursup : Bonjour ! Vous avez raison de vous renseigner et d’anticiper ! Les étudiants en situation de handicap bénéficient d’aménagements et d’accompagnements (preneur de notes, tutorat, supports adaptés, secrétariat d’examen…) sur les lieux d’études au titre de l’accès au savoir.

Par exemple, dans les universités, des services handicap participent à l’évaluation des besoins, à la rédaction et la mise en œuvre d’un Plan d’accompagnement de l’étudiant handicapé (PAEH) avec les autres acteurs de l’établissement et l’étudiant. Pour bénéficier d’aménagement d’examen, c’est le médecin du service de santé universitaire qui rend un avis (comme le médecin de l’Éducation nationale rend un avis pour le bac, par exemple). Pour tout ce qui concerne les actes essentiels de la vie, c’est la prestation de compensation du handicap (PCH) qui doit être sollicitée.

En CPGE et BTS, les modalités actuelles d’accompagnement (ESS, PPS, PAI) se poursuivent.

Pour en savoir plus : https://www.etudiant.gouv.fr/fr/etudiants-en-situation-de-handicap-accompagnement-des-etudes-160 

Paul : Bonjour, existe-t-il des PAP dans l'enseignement supérieur ? 

L'équipe Parcoursup : Selon le type d'établissement, les réponses seront différentes. Dans les universités, les étudiants en situation de handicap bénéficient d'un PAEH, qu'ils aient ou non un dossier à la MDPH. Pour les CPGE et les BTS, il n'existe pas, à ce jour, réglementairement, de PAP, mais cela ne signifie pas que des aménagements ne soient pas possibles. 

Bocquelet : Pourquoi on nous refuse l'AVS sous prétexte à l'autonomie. Quand vous êtes autiste, l'autonomie pour la vie quotidienne se travaille, mais pas tout ! 

Virginie Barbier : Bonjour, mon fils est atteint d’autisme. Il veut entrer en faculté d’histoire. Depuis le CP il est accompagné d’une AESH. Pourra-t-il encore bénéficier de cette aide ? Merci par avance de vos réponses. 

L'équipe Parcoursup : Les aménagements et accompagnements prévus dans l’enseignement supérieur diffèrent effectivement de ce qui existe dans le secondaire (sauf pour les BTS et les CPGE). Il n’y a plus d’AESH, mais d’autres modalités sont mises en œuvre pour les étudiants en situation de handicap.

Nous ne pouvons que vous inviter à échanger directement avec les établissements et les référents sur cette dimension de « job coach » que vous évoquez très justement. Vous trouverez sur la fiche formation les coordonnées du référent handicap.

Un vadémécum à destination des établissements a également été réalisé, afin de donner des pistes d’accompagnement possible. Vous pouvez le retrouver ici. Vous pouvez également vous rapprocher des établissements engagés dans la démarche Aspie friendly.

Une fois la formation choisie, votre fils pourra compléter la fiche handicap (ce n’est qu’une partie de la fiche qui est en ligne sur le profil élève). Et il pourra la transmettre au référent handicap de la formation choisie. Ainsi, le référent handicap connaîtra mieux sa situation et pourra préparer la rentrée de votre fils avec vous et lui.

Élodie : Au lycée, je bénéficie d'un plan d'accompagnement personnalisé (PAP). Je veux m'inscrire à l'université. Que dois-je faire pour obtenir des aménagements d'examen ? 

LALEUF BLANDINE : Peut-on et doit-on signaler un PAP dans la fiche de liaison handicap sur Parcoursup ? Est-il visible dans le dossier scolaire ? Peut-il desservir le dossier de l'élève ? 

Lechartier : Étant étrangère, le système est déjà nouveau pour moi. Ma fille en terminale a été récemment diagnostiquée avec un TDA et elle a un PAP en place au lycée. Est-ce qu'il y a des aménagements qui peuvent être mis en place dans l’enseignement supérieur ? À quel moment on doit l'évoquer ? Sur Parcoursup ? En sera-t-elle désavantagée pour être acceptée quelque part ? Et, finalement, est-ce qu'il existe des aides ou des bourses particulières pour un étudiant avec un TDA ? Merci ! 

L'équipe Parcoursup : Bonjour. Le fonctionnement dans l’enseignement supérieur est différent, mais il existe toujours des réponses aux besoins des étudiants !

Nous vous conseillons dès à présent de prendre contact avec le référent handicap des formations envisagées et de vous informer à partir de la carte des établissements.

À l’université, le service handicap et le service de santé universitaire vous permettront :

- d’évaluer avec vous vos besoins d’aménagements et d’accompagnements dans le cadre de votre cursus et pour vos aménagements d’examen,
- de rédiger un PAEH (un seul plan que vous ayez ou non un dossier MDPH).

Nous vous conseillons, dès votre formation choisie, de compléter la fiche handicap et de la transmettre au référent handicap. Ainsi, ce dernier connaîtra mieux votre situation et pourra préparer avec vous votre rentrée.

Cette fiche n’est pas visible par les formations au moment de l’examen des vœux. Elle sert également à anticiper un éventuel recours auprès de la CAES dans le cadre du droit au réexamen si les réponses que vous avez reçues ne sont pas compatibles avec votre situation ou vos besoins particuliers ou si vous n’avez pas de réponses positives. 

Lesparre : Bonjour. Comment obtenir un AESH pour mon fils concerné par un TSA sans déficience ? Sans AESH, il ne peut pas poursuivre ses études postbac. J'ai lu que cela est possible sur le site monparcourshandicap, mais mes interlocuteurs disent le contraire.

Il lui faut un AESH pour poursuivre (ce ne sera pas un BTS).Les aménagements proposés en fac, par exemple, remplacent le rôle de l'AESH pour certains handicaps, mais rien pour les rôles d'un AESH auprès d'un élève avec TSA ! Rien pour la relation aux autres, les troubles des fonctions exécutives (un tuteur deux heures par semaine n'est pas une solution adaptée ! Ni un étudiant de la promo. Il faut une tierce personne qui sert de coach).Mon fils va sûrement devoir s’arrêter avec un bac général en poche faute d’accompagnement adapté en cours. Et en dehors ? Se retrouver subitement seul pour se gérer toute une semaine, c'est impossible. J'ai contacté les associations locales, le PCPE de mon département puis du département des formations, le Samsah, la cellule handicap des facs (sur Parcoursup, quelle ridicule fiche de liaison handicap !). Les CIO vous aiguillent tout de suite vers des études d'informatique (et non, tous les jeunes avec TSA ne sont pas des geeks !). J'ai contacté des cellules d'accueil pour héberger des handicapés, la MDPH, la cellule 360... Il n'y a rien de prévu ni d’adapté pour un jeune TSA sans déficience. 

L'équipe Parcoursup : Bonjour madame. Les aménagements et accompagnements prévus dans l’enseignement supérieur diffèrent effectivement de ce qui existe dans le secondaire (sauf pour les BTS et les CPGE). Il n’y a plus d’AESH, mais d’autres modalités sont mises en œuvre pour les étudiants en situation de handicap.

Nous ne pouvons que vous inviter à échanger directement avec les établissements et les référents sur cette dimension de « job coach » que vous évoquez très justement. Vous trouverez sur la fiche formation les coordonnées du référent handicap.

Un vadémécum à destination des établissements a également été réalisé, afin de donner des pistes d’accompagnement possible. Vous pouvez le retrouver ici. Vous pouvez également vous rapprocher des établissements engagés dans la démarche Aspie friendly.

PS : Une fois la formation choisie, votre fils pourra compléter la fiche handicap (ce n’est qu’une partie de la fiche qui est en ligne sur le profil élève). Et il pourra la transmettre au référent handicap de la formation choisie. Ainsi, le référent handicap connaîtra mieux sa situation et pourra préparer sa rentrée avec vous et lui. 

Utilisateur55 : Auprès de qui devons-nous nous adresser si nous souhaitons des aménagements à l'université, dans les formations et dans les écoles privées ? 

Deneuville : Mon fils aîné a connu Parcoursup l'année dernière. Nous avons rempli toutes les rubriques qui permettent d'informer sur ses troubles et aménagements et avons demandé une prise de contact, mais n’avons eu ni réponse ni retour. À ce jour, il est en BTS avec une grosse difficulté à mettre en place les aménagements. Nous envisageons même un changement d'orientation. Mon second est en première et j'aimerais savoir comment entrer en contact avec le référent handicap de la formation l'année prochaine. 

L'équipe Parcoursup : Sur chaque fiche de formation figurent les coordonnées du référent handicap. Vous pourrez donc contacter celui de la formation qui intéresse votre second fils. Nous ne pouvons que vous inciter à participer aux journées portes ouvertes pour rencontrer directement les acteurs. 

Utilisateur86_1 : À quel moment doit-on saisir le référent handicap ? 

L'équipe Parcoursup : Vous pouvez le solliciter à tout moment, mais le mieux est de le solliciter au moment où vous réfléchissez à votre orientation. 

WILFART : À quel moment renouveler la demande d’aménagement quand le lycéen bénéficie d’un dispositif valide jusqu’en octobre 2022 ? Merci !

Utilisateur71 : Bonjour, mon fils dispose depuis la 4e d'un PAI valide jusqu’en octobre 2023. Au vu des réponses précédentes, j'anticipe son renouvellement le plus rapidement possible auprès du référent de l'université ? Est-ce bien cela ? 

L'équipe Parcoursup : L'année prochaine, l'environnement d'études sera différent, les interlocuteurs aussi, et une évaluation des besoins sera donc nécessaire. Il est évidemment important d'anticiper. Une fois sa formation choisie, l'envoi par votre fils de la fiche handicap au référent de la formation ou de l'établissement permettra de transmettre les premiers éléments avant une évaluation plus poussée, en fonction de l'environnement et de la filière choisie. Dans les universités, il n'y a plus qu'un seul type de plan, qui, le plus souvent, s'appelle PAEH (Plan d'accompagnement des étudiants en situation de handicap). 

Nathan Genier : Bonjour. Comment se passe l'intégration des élèves en situation de handicap dans une université ? Merci. 

L'équipe Parcoursup : Nous avons déjà présenté dans une réponse précédente le dispositif d'accueil et d'accompagnement des étudiants en situation de handicap (référent handicap, par exemple, évaluation des besoins...). Il est important que l'évaluation de vos besoins tienne compte de l'ensemble des dimensions de votre future vie d'étudiant : accès à la bibliothèque universitaire, aux initiatives culturelles et sportives, à la vie associative... Le référent handicap et la structure handicap sont vos interlocuteurs dédiés. 

Laure : J'ai la mucoviscidose, je suis parfois absente et je fatigue un peu, mais j'arrive à me débrouiller. Je ne sais pas si je dois faire un dossier handicap à la fac. Quel intérêt ai-je de le faire ? 

L'équipe Parcoursup : Nous vous conseillons de prendre contact avec le service de santé universitaire et le service handicap de votre futur établissement, afin d'anticiper les besoins en termes d'aménagement (autorisation d'absences, aménagement des examens...). Ensemble, vous déterminerez quels sont vos besoins spécifiques au regard de votre cursus : preneur de notes, tutorat... 

Nathan Genier : Je souhaiterais faire une école de kiné. Est-ce que toutes les écoles sont ouvertes aux élèves porteurs de handicaps ? 

L'équipe Parcoursup : Sur la page d'accueil de Parcoursup, il y a une page dédiée aux études de santé, qui comporte notamment des informations sur l'accès aux études de kiné.  

Utilisateur6 : Bonjour, dans les universités, des services handicap participent à l’évaluation des besoins, à la rédaction et la mise en œuvre d’un Plan d’accompagnement de l’étudiant handicapé (PAEH) avec les autres acteurs de l’établissement et l’étudiant. Il n'y a plus d'équipe éducative comme au lycée ou au collège ? Les professionnels de santé et les parents ne participent pas à l'élaboration du document ? 

L'équipe Parcoursup : Il y a ce qu'on appelle une « équipe plurielle », qui regroupe les acteurs que vous avez mentionnés et ceux qui sont utiles à la compréhension de la situation de l'étudiant : un professionnel de santé ou du médicosocial, par exemple. Des interactions sont possibles avec la famille et les parents, mais c'est l'étudiant qui valide les documents. 

Utilisateur6 : Sur le PPS de mon fils, tous les aménagements ne sont pas mentionnés, car les bureaucrates ont fait des omissions... Les services handicap qui participent à l’évaluation des besoins, à la rédaction et la mise en œuvre d’un Plan d’accompagnement de l’étudiant handicapé (PAEH) tiennent-ils compte du GEVASCO ? Doit-on faire rectifier le PPS ou il n'y a pas d'utilité à le faire ? 

L'équipe Parcoursup : Pour ce qui concerne les universités, il n'y a plus de GEVASCO. Dans les faits, le PAEH remplace le PPS. Il doit mentionner l'ensemble des aménagements et accompagnements dont l'étudiant bénéficie au cours de son année universitaire (preneur de notes, interprète, aide à la communication, aménagement des supports de cours...). 

VFG01 : Le statut RQTH est-il nécessaire pour chercher un stage si les études choisies demandent un stage ? 

L'équipe Parcoursup : Vous n'êtes pas obligé de communiquer le statut RQTH. Néanmoins, la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé peut vous permettre d'accéder à certaines aides et certains accompagnements dans le cadre de votre stage (aménagements d'horaires...). 

Utilisateur33 : Ma fille est dys. Elle se réinscrit sur Parcoursup cette année après avoir passé deux ans comme fille au pair aux États-Unis. Doit-elle refaire des bilans chez son orthophoniste pour pouvoir redemander des aménagements pédagogiques ? 

L'équipe Parcoursup : Il faut prendre contact avec le référent handicap afin de savoir ce qui sera demandé au moment de la rentrée. 

Utilisateur6 : Sur ce site, il est précisé : « si cela est nécessaire et sur décision de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) de la MDPH : peuvent être recrutés dans les universités et les écoles dans le cadre de leurs études des accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) ou des assistants d'éducation pour accompagner les étudiants en situation de handicap. » Qu’en est-il ? 

L'équipe Parcoursup : Les établissements d'enseignement supérieur recrutent le plus souvent, sous format de contrat étudiant, des preneurs de notes, des tuteurs, etc., pour accompagner les étudiants en situation de handicap. Pour tout ce qui concerne les actes essentiels de la vie, il est fait appel, dans le cadre de la prestation de compensation du handicap (PCH), aux professionnels concernés. 

Maelle Amand : Bonjour. Je suis enseignante en université et souhaiterais accompagner au mieux une étudiante non voyante. La responsable de notre pôle handicap est malheureusement en congé maternité.

L'équipe Parcoursup : Nous vous conseillons de vous tourner vers le service afin de savoir qui assure la permanence. 

Quels aides et aménagements en CPGE et BTS ?

Quels aides et aménagements en CPGE et BTS ?

dominique-44100 : Bonjour, est-ce qu'en BTS on peut continuer à être accompagné par un ou une AESH ? 

L'équipe Parcoursup : Oui, tout à fait. Les modalités d’accompagnement en BTS restent identiques à celles du lycée pour les élèves bénéficiant d’un PPS, à partir du moment où la CDAPH le notifie. 

tainemon : Bonjour, mon fils a des aménagements en terminale via un PAP : temps majoré et ne pas pénaliser les erreurs et le soin dans les travaux écrits. Le temps majoré ne devrait pas poser problème dans le supérieur, mais qu'en est-il pour la seconde partie de l'aménagement ? Toutes les études supérieures prolongent cela ? Il veut aller en CPGE scientifique. Merci 

L'équipe Parcoursup : À ce jour, il n'existe pas, réglementairement, de PAP en CPGE. Cela ne signifie pas qu'aucun aménagement, en fonction des besoins de votre fils, ne soit possible. 

Mario : Bonjour à vous deux, mon fils est autiste Asperger. Comment peut-on aménager un BTS en audiovisuel ? 

L'équipe Parcoursup : Bonjour, les besoins de votre fils lui sont probablement très spécifiques. En BTS, les aménagements s’organisent de la même façon qu’au lycée.

Pour aménager au mieux, nous vous conseillons de prendre contact avec le référent handicap de la formation. Vous trouverez sur chaque fiche formation qui intéresse votre fils les coordonnées du référent handicap. Il, ou elle, pourra vous indiquer les modalités d’apprentissage, les attendus scolaires et pratiques, le rythme des études et de la vie étudiante dans l’établissement. À partir de cela, vous pourrez envisager les aménagements à mettre en œuvre dans le cadre de son cursus. 

Suis-je prioritaire dans le classement Parcoursup ? Quelle procédure de réexamen des dossiers ? Comment solliciter la CAES ?

Suis-je prioritaire dans le classement Parcoursup ? Quelle procédure de réexamen des dossiers ? Comment solliciter la CAES ?

JERMANN : A-t-on une bonification pour accès à un BTS quand on a une notification MDPH ? 

L'équipe Parcoursup : Bonjour. Il n’existe pas de bonification pour l’accès au BTS lorsqu’on est en situation de handicap ou qu’on a une notification de la MDPH. Au titre de votre situation singulière, vous aurez la possibilité, à compter du 2 juin, date de début de la phase d’admission, de solliciter la commission d'accès à l'enseignement supérieur (CAES) de votre académie depuis votre dossier Parcoursup pour demander un réexamen de votre dossier si les réponses que vous avez reçues ne sont pas compatibles avec votre situation ou vos besoins particuliers ou si vous n’avez pas de réponses positives. Sur cette base, la commission pourra étudier votre dossier et effectuer une proposition d’inscription dans un établissement adapté à votre situation dans une zone géographique déterminée. 

Utilisateur33 : Bonjour. Mon fils est autiste de haut niveau. Il est difficile pour lui d'imager quitter sa ville et faire des études ailleurs en France. Est-il possible qu'il soit prioritaire sur Parcoursup afin qu'il reste dans sa ville ?

L'équipe Parcoursup : Comme indiqué en réponse à JERMANN ci-dessus, il n'y a pas de priorité a priori, mais il y a une procédure de droit au réexamen pour les candidats qui n'ont pas trouvé de formation et peuvent justifier d'un besoin spécifique, dans un périmètre géographique donné. 

duveau. : Bonjour, je souhaite connaître les opportunités liées à ma prédisposition réelle, étant reconnu MDPH. Merci ! 

L'équipe Parcoursup : Bonjour, il n’existe pas de bonification particulière lorsqu’on est en situation de handicap ou qu’on a une notification de la MDPH. En revanche, vous disposez de plusieurs possibilités :

- prendre contact avec le référent handicap de la, ou des, formations qui vous intéressent,

- signaler, si vous le jugez utile, les impacts de votre situation sur votre scolarité, dans les « Éléments liés à ma scolarité »,

- renseigner la fiche de liaison afin de préparer au mieux votre rentrée,

- si besoin, à partir du 2 juin, date de début de la phase d’admission, solliciter la commission d'accès à l'enseignement supérieur (CAES) de votre académie depuis votre dossier Parcoursup pour demander un réexamen de votre dossier si les réponses que vous avez reçues ne sont pas compatibles avec votre situation ou vos besoins particuliers ou si vous n’avez pas de réponses positives. Sur cette base, la CAES pourra étudier votre dossier et effectuer une proposition d’inscription dans un établissement adapté à votre situation dans une zone géographique déterminée. 

gorli : Nous avons entendu parler de bonus concernant les élèves en situation de handicap, comme une sorte de discrimination positive ? Qu'en est-il dans la réalité ?
Autre question : si l'élève handicapé refuse toutes ses formations acceptées sur Parcoursup (notamment pour des raisons d'éloignement du domicile), ou bien, au contraire, en accepte une (mais si éloignée du domicile), peut-il tout de même avoir accès au réexamen de son dossier par la CAES ? Merci pour votre réponse 

L'équipe Parcoursup : Le droit à réexamen est ouvert aux candidats qui n'ont pas de propositions, ou dont la formation désirée n'est pas compatible avec leurs besoins spécifiques. Vous avez la possibilité sur Parcoursup de faire des vœux en proximité de votre domicile. Le droit au réexamen permet d'aider des candidats qui justifient de besoins spécifiques qui les conduisent à ne pouvoir étudier que dans une zone géographique déterminée. 

Utilisateur89 : Bonjour. Il me semble étonnant que les boursiers aient un bonus dans le classement Parcoursup et que ce ne soit pas le cas des lycéens en situation de handicap, alors que les entreprises ont obligation d'en recruter. Est-ce que cela va changer pour les aider à se former ? 

L'équipe Parcoursup : Il n'y a pas de bonification dans le classement Parcoursup, mais il y a un droit au réexamen. 

bourdin_1 : Si ma fille n'a choisi que des formations sélectives et qu'elle n'est pas prise malgré un bon dossier, est-ce que la CAES pourra l'aider à décrocher une place ? 

L'équipe Parcoursup : Le droit au réexamen doit être justifié par des besoins spécifiques ne pouvant être satisfaits par des formations d'accueil. Ce droit ne remet pas en cause le classement des formations. Nous vous conseillons de faire des vœux diversifiés, permettant de répondre aux souhaits de votre fille tout en tenant compte du niveau de tension dans les formations. 

Utilisateur111 : Comment demander un accompagnement CAES en cas de besoins spécifiques ? 

L'équipe Parcoursup : Via la plateforme Parcoursup. 

Sylvie Paris : Ma fille a un PAI et un PPS. Elle doit être conduite en cas d'urgence dans un hôpital précis en moins de 30 min. Existe-t-il une possibilité d'affectation prioritaire pour raisons médicales ? Quelles sont les démarches ? 

L'équipe Parcoursup : À travers votre lycée, prenez contact avec le médecin-conseil du rectorat afin d'anticiper la rentrée prochaine. En tout état de cause, le droit au réexamen doit vous permettre de répondre à cette problématique. 

Quels aménagements possibles pour les concours d’entrée ?

Quels aménagements possibles pour les concours d’entrée ?

De FLORIS : Bonjour, pour le concours Sesame, existe-t-il des aménagements pour les personnes tiers-temps du bac ? Et existe-t-il des aménagements dans les écoles ? 

L'équipe Parcoursup : Concernant les concours d'accès, vous avez la possibilité, via la plateforme de Parcoursup, de contacter le référent handicap de ces formations. Il pourra vous indiquer les modalités spécifiques, afin de bénéficier des aménagements dont vous avez besoin. 

Accéder aux formations IFSI

Accéder aux formations IFSI

Magalie : Bonjour, si ma fille a une proposition en IFSI, qu'ensuite elle accepte cette proposition, mais que le médecin la juge inapte à suivre cette formation, qu'est-ce qu'il se passe ? Merci pour votre réponse. 

L'équipe Parcoursup : Bonjour madame. Des aménagements de son cursus et de ses stages peuvent exister en fonction de ses besoins. Nous vous proposons de vous rapprocher de structures d’orientation ou d’accompagnement ou d’associations qui pourraient lui permettre au mieux d’anticiper son choix, mais aussi de rencontrer des professionnels pour échanger avec elle. Par exemple, pour les élèves infirmiers dys, on peut noter l’initiative Projet-DYS%.

À noter : il existe 2 instituts de formation en soins infirmiers accueillant uniquement des étudiants en situation de handicap, titulaires de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé : le CRIP (Centre de rééducation et d’insertion professionnelle) à Montpellier et Santélys, à Lille, constitués chacun en groupement autonome. N’hésitez pas à prendre contact avec les établissements. 

Accéder à un logement adapté et proche de l’établissement

Accéder à un logement adapté et proche de l’établissement

bourdin_1 : Bonjour. Est-on prioritaire pour avoir un logement au Crous si on a un taux de handicap supérieur à 80 % ? Et si oui, comment se fait l'affectation des logements, car ma fille qui est à mobilité réduite devra avoir un logement juste à côté de l'endroit où elle sera acceptée ? Merci.

Virginie Barbier : La faculté étant loin de notre domicile en transports en commun, notre fils atteint d'autisme pourrait-il bénéficier d’un logement universitaire et quels sont les critères pour pouvoir en bénéficier ? 

L'équipe Parcoursup : Votre enfant doit faire ses démarches à partir de ce site. Nous vous conseillons de prendre contact dès à présent avec :

- le service handicap de l’établissement ; vous trouverez les coordonnées du référent handicap sur chaque fiche formation qui intéresse votre enfant,

- le CROUS et sa mission handicap ou service social. 

Utilisateur6 : La carte CMI ne permet pas d'avoir des logements plus près des établissements scolaires ? 

L'équipe Parcoursup : Ce n'est pas le cas à ce jour. Vous pouvez prendre contact avec le CROUS concerné, qui dispose de chambres adaptées et propose un ensemble d'organismes auxquels vous pouvez vous adresser. 

FL : Ces échanges sont très intéressants. Mais, pour un étudiant qui a un handicap moteur, en plus du problème de l'accessibilité de l'école ou fac, il y a le problème du logement et des aides pour la vie quotidienne. Est-il prévu, existe-t-il des échanges de ce type pour s'informer et trouver des logements adaptés dans les villes universitaires et également des tuyaux pour la mise en place des aides humaines ? 

L'équipe Parcoursup : Vous pourrez trouver des informations de ce type auprès des structures handicap et des centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires (CROUS). Vous trouverez aussi des informations auprès des associations spécialisées.  

Utilisateur26 : Bonjour. Mon fils est autiste et j'ai peur qu'il ne supporte pas les moyens de transport bus et métro pour se rendre dans l'établissement souhaité (le logement étudiant étant exclu). Existe-t-il des solutions via la MDPH ? Merci pour votre réponse.

L'équipe Parcoursup : Au titre du transport universitaire, vous pouvez faire une demande auprès de votre conseil départemental pour ce qui concerne les trajets domicile-établissement. Chaque conseil départemental a son propre règlement intérieur. 

Accéder à un logement adapté et proche de l’établissement

Accéder à un logement adapté et proche de l’établissement

bourdin_1 : Bonjour. Est-on prioritaire pour avoir un logement au Crous si on a un taux de handicap supérieur à 80 % ? Et si oui, comment se fait l'affectation des logements, car ma fille qui est à mobilité réduite devra avoir un logement juste à côté de l'endroit où elle sera acceptée ? Merci.

Virginie Barbier : La faculté étant loin de notre domicile en transports en commun, notre fils atteint d'autisme pourrait-il bénéficier d’un logement universitaire et quels sont les critères pour pouvoir en bénéficier ? 

L'équipe Parcoursup : Votre enfant doit faire ses démarches à partir de ce site. Nous vous conseillons de prendre contact dès à présent avec :

- le service handicap de l’établissement ; vous trouverez les coordonnées du référent handicap sur chaque fiche formation qui intéresse votre enfant,

- le CROUS et sa mission handicap ou service social. 

Utilisateur6 : La carte CMI ne permet pas d'avoir des logements plus près des établissements scolaires ? 

L'équipe Parcoursup : Ce n'est pas le cas à ce jour. Vous pouvez prendre contact avec le CROUS concerné, qui dispose de chambres adaptées et propose un ensemble d'organismes auxquels vous pouvez vous adresser. 

FL : Ces échanges sont très intéressants. Mais, pour un étudiant qui a un handicap moteur, en plus du problème de l'accessibilité de l'école ou fac, il y a le problème du logement et des aides pour la vie quotidienne. Est-il prévu, existe-t-il des échanges de ce type pour s'informer et trouver des logements adaptés dans les villes universitaires et également des tuyaux pour la mise en place des aides humaines ? 

L'équipe Parcoursup : Vous pourrez trouver des informations de ce type auprès des structures handicap et des centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires (CROUS). Vous trouverez aussi des informations auprès des associations spécialisées.  

Utilisateur26 : Bonjour. Mon fils est autiste et j'ai peur qu'il ne supporte pas les moyens de transport bus et métro pour se rendre dans l'établissement souhaité (le logement étudiant étant exclu). Existe-t-il des solutions via la MDPH ? Merci pour votre réponse.

L'équipe Parcoursup : Au titre du transport universitaire, vous pouvez faire une demande auprès de votre conseil départemental pour ce qui concerne les trajets domicile-établissement. Chaque conseil départemental a son propre règlement intérieur. 

Se réorienter après une entrée dans l’enseignement supérieur

Se réorienter après une entrée dans l’enseignement supérieur

Utilisateur19_1 : Bonjour. Mon fils, en 1re année de BTS, désire changer, car les aménagements ne sont pas mis en place. Peut-il se réinscrire sur Parcoursup pour demander une autre orientation ? 

L'équipe Parcoursup : Si votre fils souhaite se réorienter, il faut le faire sur Parcoursup. Nous vous conseillons de prendre contact avec le référent handicap de l'établissement qui vous intéresse pour expliquer son projet de réorientation, afin que les aménagements nécessaires puissent être anticipés. 

Utilisateur93 : Bonjour. Mon fils, actuellement à la maison et suivant des cours en ligne, pourra-t-il bénéficier d'un réexamen étant donné que pour aller en troisième année de licence il ne passe plus par Parcoursup, mais par une inscription en ligne à l'université. Il a bac +2. Je vous remercie.

L'équipe Parcoursup : Le droit au réexamen concerne les candidats à l'accès à l'enseignement supérieur dans le cadre de Parcoursup. Il a été étendu à l'accès en Master. Il n'existe pas pour aller en troisième année de licence. Vous pouvez contacter directement l'université envisagée pour connaître les modalités d'accès. 

Questions générales sur la scolarité dans l’enseignement secondaire et les démarches auprès de la MDPH

Questions générales sur la scolarité dans l’enseignement secondaire et les démarches auprès de la MDPH

Utilisateur101 : Que faire si le trouble de santé de mon fils l'empêche de suivre sa scolarité l'an prochain ? 

L'équipe Parcoursup : Nous vous invitons à échanger avec un conseiller de la plateforme Mon orientation en ligne.

maline : Bonjour. Le covid a accentué les effets sur un handicap mental. Quelles sont les modalités pour reprendre un cursus et être accompagné vers la réussite ? 

L'équipe Parcoursup : Bonjour. Nous vous conseillons de prendre contact sans plus attendre avec le service d’information et d’orientation de votre établissement ou le CIO pour échanger sur votre situation, vos souhaits et les formations possibles. Vous pouvez aussi contacter les conseillers de l'Onisep. Surtout, ne restez pas seule ! 

Utilisateur6 : Mon fils a un dossier MDPH, nous percevons l'AEEH. Peut-on quand même bénéficier des APL ? 

L'équipe Parcoursup : Cette question n'est pas directement liée à Parcoursup, nous vous invitons à consulter ce site.  

Utilisateur14 : Bonjour, mon fils est en 2nde et est malentendant. Il ne ressentait pas le besoin d'accompagnement au collège, mais il n'est pas à l'aise en langue, en compréhension orale, à l'écoute, surtout, malgré le port de ses appareils auditifs. Je m'inquiète pour les prochaines années, lorsque ses notes en langues vont compter pour le bac. Vers qui me tourner pour savoir s'il y a des aménagements possibles pour son cas et quelles sont les démarches ? Merci d'avance 

L'équipe Parcoursup : Nous vous invitons à prendre contact avec la MDPH pour évaluer ces besoins dans le cadre scolaire et réfléchir ensemble à sa prochaine orientation. 

Utilisateur102 : Comment obtient-on un PPS ? 

L'équipe Parcoursup : Vous devez faire un dossier auprès de la MDPH de votre domicile. Pour suivre les procédures et les démarches, vous pouvez consulter le site de l'Onisep et le site du gouvernement

Conclusion

Utilisateur93 : Pour tous les étudiants autistes Asperger, il existe un réseau d'universités qui les accueillent comme l'UBO de Brest. Ce sont des facs Aspie friendly. Je ne le savais pas quand mon fils a fait sa première inscription sur Parcoursup. Donc, si cette information peut être utile… En vous remerciant pour votre tchat. 

L'équipe Parcoursup : Tout à fait, nous l'avons d'ailleurs mentionné dans une réponse au début du tchat (à Virginie Barbier). À ce propos, Aspie friendly organise un webinaire prochainement.  

VFG01 : Bonjour, merci pour toutes vos réponses déjà très utiles. Je souhaiterais savoir quelles sont les possibilités et adresses à Paris de centres d'orientation pour aider notre fils autiste de haut niveau actuellement en 1re STI2D, et connaître ensuite des services d'études et de job coaching ? 

L'équipe Parcoursup : Nous vous conseillons de prendre contact avec le réseau handicap orientation de l'Académie de Paris.  

Le Modérateur : Le tchat se termine. Nous allons conclure. 

L'équipe Parcoursup : Merci à toutes et à tous pour vos nombreuses questions, auxquelles nous espérons avoir apporté des réponses claires et satisfaisantes. Nous vous souhaitons bon courage dans vos démarches. N'hésitez pas à consulter les sites cités en début de tchat. Bonne fin de journée ! 

Le Modérateur : Merci à l'équipe Parcoursup pour ses réponses et conseils. Bonne fin d'après-midi !  

Liens utiles

  • L’association nationale pour le Droit au Savoir et à l’insertion professionnelle des jeunes personnes handicapées a pour objet de favoriser l’accès à la formation scolaire, professionnelle et universitaire des jeunes en situation de handicap.
  • www.monparcourshandicap.gouv.fr est une plateforme d’information, d’orientation et de services pour les personnes en situation de handicap et leurs proches aidants.
  • Vous trouverez les adresses des CIO (centres d'information et d'orientation) sur onisep.fr, utilisez le bloc "Recherche thématique", "Un lieu d'information", sélectionnez "Centre d'information et d'orientation" dans le menu déroulant "Type d'organisme", choisissez une "zone géographique" puis cliquez sur "OK".
  • Vous trouverez les adresses des SCUIO (services communs universitaires d'information et d'orientation) sur onisep.fr, utilisez le bloc "Recherche thématique", "Un lieu d'information", sélectionnez "Service commun universitaire d'information et d'orientation" dans le menu déroulant "Type d'organisme", choisissez une "zone géographique" puis cliquez sur "OK".
  • Si vous détenez un bac étranger, les différentes démarches sont détaillées sur le site : onisep.fr/Venir-etudier-en-France-Questions-reponses
  • Pour intégrer l’enseignement supérieur français, et en particulier l’université, les candidats étrangers doivent justifier d’un niveau de compréhension de la langue française adapté à la formation envisagée. Il existe plusieurs certifications. Le niveau généralement exigé est au minimum soit le TCF soit le DELF B2. Plus d’informations sur : ciep.fr/langue-francaise-evaluation-certifications
  • Pour découvrir les domaines auxquels ouvrent les combinaisons de spécialités, veuillez consulter horizons21.fr ainsi que secondes-premieres2020-2021.fr Ces sites permettront à votre enfant de découvrir l’enseignement supérieur, d’explorer les monde économique et professionnel, etc.
  • Vous pourrez obtenir une attestation de suivi en réorientation en vous rapprochant vous un CIO – Centre d’Information et d’Orientation. Vous trouverez les adresses des CIO sur onisep.fr, utilisez le bloc "Recherche thématique", "Un lieu d'information", sélectionnez "Centre d'information et d'orientation" dans le menu déroulant "Type d'organisme", choisissez une "zone géographique" puis cliquez sur "OK".