Les rendez-vous de l'orientation

Pascal Gygax : Promouvoir l'égalité et la diversité au travers du langage

Publication : 22 novembre 2021

Psycholinguiste expérimental, Pascal Gygax cherche à comprendre les liens entre le langage, la pensée et les constructions sociales liées au genre. Ses travaux portent principalement sur la manière dont notre cerveau traite les différents sens possibles du masculin.

Cette phrase anodine "Le médecin a demandé aux collégiens de se laver les mains" comporte plusieurs ambiguïtés que notre cerveau peine à résoudre. Le médecin est-il une femme ou un homme ? Les collégiens sont-ils un groupe de garçons ou un groupe mixte constitué de filles et de garçons ? Les règles actuelles du français ne permettent pas de le déterminer.

 

Résumé de l'intervention

Pascal Gygax nous démontre que le sens "masculin = homme" est activé de manière passive, non-consciente et incontrôlable. Il interroge également les répercussions associées à ce traitement, en termes de représentations sociales.

Par exemple, est-ce que l’utilisation du mot "infirmière" ou "infirmier" évoque des représentations différentes chez les enfants et adultes et comment cela affecte leurs choix professionnels futurs. Pascal Gygax, s’appuyant sur ses recherches actuelles, propose différentes stratégies linguistiques permettant de faire du langage un outil au service de l'égalité et de la diversité.

Portrait de l'intervenant

Pascal Gygax dirige l’équipe de Psycholinguistique et Psychologie Sociale Appliquée de l’Université de Fribourg. Ses travaux portent principalement sur la manière dont notre cerveau traite la marque grammaticale masculine. Pascal Gygax intervient régulièrement dans les médias lorsqu’il est question de langage égalitaire, féminisation du langage ou de sexisme linguistique. Avec ses collègues Sandrine Zufferey et Ute Gabriel, il vient de publier un livre grand public sur le sujet aux Éditions Le Robert "Le cerveau pense-t-il au masculin ? ".

Pour aller plus loin

Ouvrages scientifiques

  • Chatard A., Guimond S. et Martinot D., "Impact de la féminisation lexicale des professions sur l’auto-efficacité des élèves : une remise en cause de l’universalisme masculin ?" [Occupational self-efficacy as a function of grammatical gender in French], Année Psychologique, 105, 249272, 2005.
  • Gygax, P., Gabriel, U. & Zufferey, S. (2019). Le masculin et ses multiples sens : Un problème pour notre cerveau… et notre société. Savoirs en Prisme, 10, e-publication
  • Hegarty P., Mollin S. et Foels R.. « Binomial Word Order and Social Status », in H. Giles et A. Maass (éds.), Advances in Intergroup Communication, Peter Lang Publishing, 2016.
  • Hentschel T., Horvath L. K., Peus C. et Sczesny S., « Kick-Starting Female Careers », Journal of Personnel Psychology, 17, 193203, 2018.

Ouvrages grand public

  • Benzitoun, C., Qui veut la peau du français ? éditions Le Robert, 2021.
  • Candea M. et Véron, L., Le français est à nous ! Petit manuel d'émancipation linguistique, éditions La Découverte, 2021.
  • Gygax, P., Zufferey, S. et Gabriel, U., Le cerveau pense-t-il au masculin ? Cerveau, langage et représentations sexistes, éditions Le Robert, 2021.
  • Viennot É., Non, le masculin ne l’emporte pas sur le féminin !, éditions IXE, 2014.